Courrier adressé à Monsieur Gérard DARMANIN Vice-président Région Hauts de France

Vous vous apprêtez à accepter un protocole d’accord avec la SNCF pour l’utilisation du futur barreau Creil-Roissy dont la réalisation reste vague. D’après le planning initial, l’enquête publique a été reculée d’un an. La signature d’un accord entre la SNCF et les Hauts de France serait sans doute de nature à consolider le calendrier mais la récolte reste maigre malgré un abondement régional important. 2 TGV et 4 TER par jour, c’est bien peu.

Nous avions proposé à monsieur VIDALIES d’étudier une variante qui entre en synergie avec CDG Express. Il nous semble en effet que cette liaison nouvelle qui emprunte d’ailleurs en partie la voie Paris Laon, puisse être plus utilisée. Elle reste très contestée par les Franciliens qui supportent mal L’insuffisance du RER B et qui voit l’Etat faire en urgence débloquer des fonds propres par une SNCF qui est à la peine.

Nous proposons d’étudier si CDG Express peut, dans le prolongement du barreau Creil Roissy, créer une nouvelle entrée picarde vers Paris Nord. Il est bien évident que la circulation sur ce barreau serait modifiée, que la Gare du Nord serait soulagée. L’économie du barreau Creil Roissy serait autre. Ce qu’il faut c’est pouvoir atteindre la gare TGV de Roissy, principal hub TGV, avec une bonne fréquence. Que soit en TGV ou non importe peu. Mettons un grand nombre d’Intercités et de TER. Le TGV est facultatif. Il peut se prendre à Roissy pour de nombreuses directions nationales et européennes. Le TGV mettra le même temps qu’un train classique faisant les mêmes arrêts pour rallier Roissy.
Faut-il payer 10 millions par an pour l’orgueil de se poser sur un siège de TGV qui n’en est pas un ?
Notre réponse est non. Il vaut mieux consacrer cet argent à assurer la continuité entre Creil Roissy et Roissy Charles de Gaulle dont il faut travailler immédiatement sur la faisabilité. Il s’agit sans doute de modifier la gare SNCF de Roissy. Mais de toute façon elle doit être transformée. Il ne faut pas oublier également que l’étoile ferroviaire d’Amiens-Longueau mériterait de passer à un niveau supérieur d’offre et d’organisation intermodale et multimodale. Ce serait là un œuvre utile.

Dans l’espoir d’une réponse positive, je vous prie, Monsieur le Vice-président, d’agréer l’expression de nos meilleures salutations.

François COSSERAT
Président

PS : je sollicite la présence de notre association à la réunion que vous
organisez le 24 prochain à 11 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE