Devant la cour administrative d’appel de Nantes, lundi 7 novembre, le rapporteur public va demander l’annulation des arrêtés préfectoraux permettant le démarrage du chantier.

C’est un possible coup d’arrêt aux travaux de construction du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), à une quinzaine de kilomètres au nord de Nantes. Lundi 7 novembre, lors d’une audience de la cour administrative d’appel de Nantes, le rapporteur public devrait demander l’annulation « totale ou partielle » des arrêtés préfectoraux de dérogation à la réglementation sur la protection des espèces protégées et ceux sur « la loi sur l’eau » pris en décembre 2013, selon des informations du Monde.
En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE