Nous abordons les échéances présidentielles et législatives d’avril et juin 2022 dans un contexte compliqué par la situation de guerre en Ukraine.

Notre Association qui porte la culture de paix comme moyen de réduire les atteintes à l’humanité et aux milieux naturels ne peut pas rester indifférente face à ces élections qui vont marquer pendant 5 ans notre quotidien sur l’ensemble des sujets touchant au social, aux questions environnementales et économiques.

Nous proposons que chaque citoyen construise sa grille d’analyse qui passe par une lecture des programmes en étudiant les projets de sociétés servant de référence à chaque candidat. Regarder également le positionnement de chacun d’entre eux sur le conflit Russo-Ukrainien et la construction européenne.

La question du maintien ou pas de la dissuasion nucléaire est déterminante dans le choix de développer des solutions pacifiques.

Le président Macron, ne peut pas exonérer le candidat macron d’un regard critique sur les 5 dernières années qui n’ont pas apporté de réponses en matière d’enjeux climatiques, environnementaux et sociaux.

Pour notre part nous avons combattu de nombreux projets de son gouvernement en matière d’aménagement des territoires comme la gare du Nord à Paris, l’Aire des vents en Seine StDenis ou le dossier emblématique de Notre Dame des Landes.

Il en est de même sur les choix de développement de la concurrence dans le domaine du transport public ou la hausse continue du prix de toutes les énergies sans remettre en cause les bénéfices des multinationales.

Il en est de même sur de nombreux choix législatifs et règlementaires qui tournent le dos à la démocratie et l’intervention syndicale et citoyenne.

Concernant les réponses à mettre en œuvre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre afin d’agir concrètement sur les changements climatiques nous avons pris position avec « sortir du capitalisme pour sauver l’humanité et la planète ».

Ce positionnement ne nous interdit pas d’apprécier positivement au cas par cas certaines politiques publiques.

Notre positionnement oriente nos choix plutôt pour les candidats et formations politiques qui se positionnent pour des alternatives sociales, économiques et environnementales qui remettent en cause la mainmise de la bourse et des multinationales sur notre quotidien, sur la société.

Nous pensons que cette grille d’analyse élaborée pour l’offre présidentielle nous sera aussi utile pour les élections législatives de juin 2022.
Si nous avons un appel ou une recommandation pour ces échéances : ne vous abstenez pas et ne restez pas spectateur !

Votez !