linky-02Il est de bon ton, aujourd’hui, de contester la mise en place du compteur électrique « Linky » ou de son équivalent en gaz, « Gazpar ». Certains particuliers refusent le changement de leur compteur, quelques municipalités prennent des arrêtés pour interdire l’opération sur leur territoire et la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies) a demandé des éclaircissements sur la valeur juridique des refus.
La seule et unique question qui préoccupe l’ensemble des personnes qui s’expriment sur le sujet est : « Linky est-il dangereux pour la santé ? ».
Comment expliquer cette obstination à vouloir ramener toutes les discussions sur un seul et unique thème ?

Vous trouverez ci-dessous les documents qui nous ont permis de réaliser le dossier sur le compteur Linky dans le N°122 de la revue Naturellement.

Vous pouvez vous servir de ces documents pour vous forger une opinion ou pour communiquer sur le sujet.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Vécu: LINKY n’est pas compatible avec les lampadaires ayant un variateur à touche. C’est LINKY qui mène la bal. Il faut changer le lampadaire. Donc preuve que LINKY rayonne bien dans l’appartement. La multiplication des sources pose problèmes. Le big data n’est pas qu’un problème politique majeur…La question des électrosensibles ne peut être éludée même si on n’y comprend pas grand chose. L’étude de l’impact du bruit de fond de plus en plus élevé des ondes ne peut être éludée.

LAISSER UN COMMENTAIRE